Sophrologie à l'hopital

Vous trouverez ci-dessous le témoignage de la pratique de la sophrologie à l’hôpital  pour des personnes atteintes de maladie grave respiratoire. Ce témoignage vous permet de suivre comment se passe un suivi à l’hôpital et les séances de sophrologie qui permettent de renforcer leur immunité.

Il s’agit de la tuberculose : en 2018 on recensait 1,5 millions de décès dans le monde et 10 millions de cas. (Selon le rapport annuel de l’OMS)

  • Ces personnes ont des difficultés respiratoires et douleurs thoraciques.
  • La sophrologue ayant effectuée les séances est Georgie NOBOUR.
  • Par soucis d’anonymat, le nom des patients a été changé, ces patients sont pris en charge à l’hôpital régional Georges RAWIRI à Lambarene.

Elles ont suivi un protocole spécial avec également des exercices de sophrologie, au départ condamné, elles ont toutes survécues.

 

  • N’hésitez pas à faire les séances d’initiation à la sophrologie dans l’application Accord-Sophro pour en savoir plus sur le déroulement et le contenu des séances.

 

Arnaud        

20 ans

Le 14 octobre  

Présentation de Arnaud et de son état de santé

Arnaud a grandi avec sa mère jusqu’à ses 16 ans et l’année de ses 17 ans il quitte sa mère resté dans sa ville natale. Il part vivre chez son père, un père qui le réclame alors qu’il le connait peu, il y va donc contre son gré.

  • C’est donc sa toute première fois qu’il se sépare de sa mère, cette séparation est vécue comme un abandon et déjà il se sent en insécurité.
  • L’année chez son père se passe mal et il échoue chez sa cousine plus âgée que lui.
  • Il revient enfin avec joie chez sa mère, heureux de retrouver la belle nature de l’intérieur du pays, un environnement qui lui a manqué autant que sa mère avec laquelle il est très lié. Il est le seul garçon. Mais il revient malade.
  • Depuis 3 ans qu’il est en traitement la relation fusionnelle s’est accentuée à cause de la maladie et la peur de perdre son seul fils, sa mère est infirmière, responsable du centre de santé. Elle est constamment à son chevet.
  • Elle a d’ailleurs pris un congé pour accompagner son fils pendant les premiers mois.

Arnaud est très amaigri. Il utilise très souvent des expressions qui expriment bien sa dépendance à sa mère :

  • « je ne me sens pas en sécurité sans ma mère »
  • «  je me sens sans protection »

Des mots qui prouvent de plus un refus de suivre le traitement si sa mère n’est pas là.

Nous avons insisté sur ce problème qui pourrait biaiser les résultats qui auraient pu etre rapides s’il n’arrive pas à comprendre l’objectif guérison que son isolement vise. Il a fallu lui faire comprendre qu’il était un grand garçon à 16 ans, qu’il devait penser à se soigner  et le rassurer également sur le fait que sa mère est venue s’installer dans la famille pour l’accompagner.

Maintenant je devais  établir un programme pour les séances en sophrologie, nous avons décidé du mercredi.

Je lui apprends déjà à respirer avec l’abdomen afin de bien respirer l’oxygène dont il a besoin  afin d’aérer son cerveau. Une respiration qui va le libérer de ses angoisses.

La respiration avec le ventre est la respiration naturelle. Elle va :

  • lui éviter la peur de l’insécurité
  • permettre aux cellules d’accepter les molécules sous formes de couleurs vives, donc le traitement en cours avec les comprimés colorés.
  • L’amener à avoir confiance en lui pour se détacher progressivement de sa mère et de grandir car il est resté un petit garçon mentalement.
  • Se voir guéri et de se retrouver chez sa mère rapidement.

 

 

Rendez-vous pris pour mercredi prochain à 10 heures.

 

Le jeudi 22 octobre  – 10h20

FEED-BACK après une semaine.

Arnaud se sent déjà mieux, il évoque moins l’insécurité sans sa mère, peut être sa familiarisation avec ses compagnons qu’il a rejoint.

Quelques conseils liés à l’alimentation ont été prodigués après un certain nombre de constats par les infirmiers :

  • Interdiction de garder la nourriture la nuit dans les chambres afin d’éviter les souillures qui entraineraient les diarrhées, l’intoxication et autres interférences avec le traitement en cours pour la tuberculose multi-résistante.

Arnaud, souhaite être informé de l’évolution de son traitement, de son état, poids et si la charge bacillaire diminue.

Sophrologie

Séance de S.B.V vivantielle (Sophro- de base vivantielle) Avec des images

Phénodescription orale : (pour plus d’information voir https://www.accord-sophro.com/lancer-lapplication-sophrologie-accord-sophro/

Et  voir la séance gratuite dans l’application https://app.accord-sophro.com )

 

Après la séance Arnaud se sent détendu.

  • Il a fait venir l’image des vagues de la mer afin de pratiquer la respiration dans son mouvement de flux et reflux car respirer avec l’abdomen fut difficile.
  • Sensations du corps : Arnaud a besoin de plus de temps pour écouter son corps pour bien sentir ce qui s’y passe.
  • Image : un lac à Mouila dans sa ville, cet endroit est un refuge pour lui, il aime aller pour écouter chanter les oiseaux.
  • Capacités : la confiance, l’harmonie et l’espoir. Motivation pour bien suivre son traitement.
  • L’espoir : sa guérison.

 

Le 29 octobre  – 11h30

Toujours aussi détendu, il le dit lui-même, je retrouve Arnaud ce qui me permets de prendre conscience de ce qu’il vit de positif en ce moment, des éléments moteurs pour son bien être mentalement.

  • La visite de sa grand-mère
  • L’installation de TV câblée dans sa chambre
  • Et le bonheur de partager la TV avec ses amis qui restent dans le couloir.

Sophrologie

Séance de S.D.N (Evacuation du négatif)

(pour plus d’information voir https://www.accord-sophro.com/lancer-lapplication-sophrologie-accord-sophro/

Et  voir la séance gratuite dans l’application https://app.accord-sophro.com

séance dans la thématique stress)

  • Lecture de tout le corps dans ce qu’il vit d’inconfort
  • Relaxation
  • Evacuation de toutes les tentions négatives par système
  • inconfort, frustrations, douleurs, sous forme de nuages noirs ou gris foncé dans un sac poubelle qui libère dans le ciel ce nuage foncé, nuage qui va s’éclaircir afin d’être transformé en lumières qui lui revient déjà en positif (lumière, pluie de pétales de roses rouges, gouttes parfumées)
  • Capacités : confiance harmonie corps et esprit, espoir

Désophronisation.

Phénodescription : Arnaud a vite fait sa relaxation, il s’installe dans les différents exercices de chaque partie du corps pour évacuer avec une facilité incroyable. Il a envoyé les bacilles dans la poubelle.

C’est en lumière qu’il a choisi de laisser le positif venir à lui lorsqu’il est revenu ici et maintenant.

 

Le 5 novembre    – 12h

Visite d’entretien par la communication.

Les débrousailleuses trop bruyantes m’ont obligé  à annuler la séance,  et nous allons reprendre la semaine prochaine.

Arnaud me rapporte qu’il ressent sa respiration devenue meilleure, elle est plus fluide. Même si je vois qu’il a encore du mal à respirer avec l’abdomen de manière régulière, il affirme qu’il se sent mieux depuis le début de nos rencontres avec la  pratique de la respiration abdominale.

Arnaud est content des nouvelles qu’on lui a données sur l’évolution positive de son traitement. Il est rassuré, il est encore plus déterminé à tout faire pour obtenir sa guérison, particulièrement se forcer s’il le fallait de ne plus voir sa mère aussi souvent. En effet, la mère d’Arnaud est là tous les jours avec lui, elle lui prépare ses plats pour les lui amener. Elle partage des friandises avec les autres, elle se dévoue même pour leur faire quelques petites courses.

 

 

Le 12 novembre    

 

Le service vient de nous apprendre qu’une bonne nouvelle est arrivée, Arnaud n’a plus de charge bacillaire, et il doit changer de chambre.

Le service doit s’entretenir avec sa mère d’abord sur ce changement.

Arnaud est très content et nous avons partagé la joie avec lui, tous autant que nous sommes dans le service et dans tout le CHRGR.

Séance : Concentration  et attention sur un objet

Il s’agit de trouver ou de laisser venir à sa conscience un objet de concentration venant du monde minéral ou végétal.

C’est un objet de méditation, car on peut aller dans une méditation plus poussée avec cet objet sur lequel on se concentre pendant toute la séance, et a tendance à disparaitre, grâce à la force de volonté, il revient au champs de conscience.

Arnaud ayant du mal à en trouver un, je lui ai suggéré un citron.

Phénodescription :

Le citron est apparu dans une couleur jaune, assez gros et avec des bosses comme certaines variétés de lime sous nos latitudes.

  • Il a coupé le citron pour le boire parce qu’il aime son gout acide. Et pendant la séance il a beaucoup salivé de ce fait car le gout est apparu à ses papilles.
  • L’histoire du citron : il connait bien le citronnier de son enfance dans la plantation de sa grand-mère. Ce citronnier est toujours généreux, chargé de fruits, et il est allé cueillir son citron là où il se trouve à Mouila.

Les 5 sens sont stimulés par cette séance, on a les odeurs et le touché, toutes les sensations qui se mettent en exergue.

 

Le 19 novembre    

 

La mère d’Arnaud a ramené des victuailles qui font la joie de son fils mais aussi des autres avec lesquels il partage surtout avec le plus démuni, Élysée.

Enfin, il a emménagé dans sa nouvelle chambre où il est possible de faire les séances.

Arnaud a reçu des nouvelles de ses amis qui l’ont appelé afin de lui exprimer leur joie et l’encourager pour bien poursuivre la suite du traitement. Arnaud fait parti d’un groupe de prière, et s’inquiète de n’avoir pas eu de leurs nouvelles car il pense déjà à vite réintégrer son groupe de prière dès sa sortie.

Séance de la S.A.P (Sophro Acceptation Progressive)

(pour plus d’information voir https://www.accord-sophro.com/lancer-lapplication-sophrologie-accord-sophro/

Et  voir la séance gratuite dans l’application https://app.accord-sophro.com , voir également la séance « préparation au sommeil dans la thématique Sommeil)

 

Il s’agit de programmer un évènement futur, projet… de le voir sur un écran de cinéma où on est spectateur et acteur en même temps (noème et noèse)

Projet : la reprise des cours au lycée. (Filière scientifique)

Phénodescription orale :

Arnaud s’est retrouvé avec de nouveaux élèves, mais encore avec ses anciens enseignants.

L’écran de cinéma : Arnaud a pu être acteur et spectateur de son projet, il a bien laissé défiler le film de son projet avec toutes éventualités, phénomènes, sachant qu’il ne retrouvera plus certains amis,  qui ont par contre  avancé pendant son isolement en traitement de tuberculose résistante.

Il a exprimé le vœu de refaire la séance pour ce projet.

 

Le 26 novembre   

 

Encore une visite sans séance ce jour. La discussion a mis l’accent sur les bienfaits des séances depuis la première fois. Les séances lui ont permis d’évacuer de sa tête des situations angoissantes du début de son hospitalisation. Il positive désormais. Arnaud évoque la séparation avec sa mère qui s’est envolée  de son esprit telle  une vague qui l’avait emportée.

Il ne se sent plus du tout en insécurité, bien au contraire la prise en charge de l’équipe soignante l’a totalement rassuré.

 

La preuve qu’être aimable, gentil et savoir répondre aux questions avec des explications claires contribuent  de même à son statut d’aujourd’hui, un état positif et une santé qui s’améliore de jour en jour.

 

Le jeudi 7 janvier 

 

Arnaud est présent dans tout ce qu’il vit depuis son hospitalisation. La présence de sa mère, infirmière dans un centre de santé, qui est aux petits soins pour lui l’amène à se sentir bien. Il reçoit toute l’affection dont il a besoin, et bien plus encore sur d’autres plans notamment  psychologique.

Les exercices de bases en Sophrologie qu’il a pratiqué et au regard de son état vont me permettre de changer le rythme des  séances plutôt statiques jusqu’à là. Relaxations dynamiques simplifiées

Séance RDC I  concentrative et méditative

Elle amène à la corporalité, à la vivance du corps elle dévoile l’image du corps à la conscience.

La vivance du corps de points importants

  • Lieux énergétiques, symboliques et historiques du corps

Découvrir ces lieux et démanteler les centres de bocages sans interpréter

Comme dans l’allégorie de la caverne de Platon dans la République. L’homme est encore dans la caverne- la boîte noire. Il ne soupçonne pas encore ses ombres, il a une conscience ordinaire (la boîte noire).

Les postures : la relaxation debout entre chaque exercice.

 

La tête : l’œil – le 3ème œil  / exercice  Tratac

Le cou : mouvement de OUI et de NON avec la tête et autour du cou

Les épaules : le pompage / soulever rapidement en petites saccades les épaules.

Les bras : Karaté / avec les bras, des épaules jetés en avant.

Avant- bras : l’éventail ‘mains en griffes qui ventile et amène l’énergie)

Concentration sur le citron

L’abdomen : le Nauli / poumons vides et mouvement saccadés du ventre.

Les jambes : le polichinelle / sautiller comme un pantin.

Hémicorps : droite et gauche ensuite le corps entier.

Phénodescription :

  • «  Lors des exercices, j’ai eu des sensations agréables, c’était bien. C’est comme si j’étais à un degré de concentration qui m’a mis en contact direct avec mon corps. Même si les exercices sont dynamiques, ils sont quand même relaxants. »

 

 

Le mercredi 20 janvier 

 

La prise de poids d’Arnaud est remarquable, ses belles joues sont évidentes malgré le masque qu’il continue à porter à cause des autres TBMR vivant avec lui, et nous aussi.

Il compte aussi les jours qui lui restent avant de sortir .

Séance de sophrologie S.A.P.    Programmation dans un mois, la sortie

 

Phénodescription

-«  j’étais comme dans un rêve »

Arnaud s’est vu  comme avant, il était  chez lui.

Il garde l’espoir pendant l’attente de vivre sa sortie comme dans le rêve.

 

 

Le mercredi 27 janvier 

 

Arnaud a déjà commencé avec la RDC I, l’ayant bien vécu, je simplifie la  second RDC afin d’aborder les voyages comme si c’était encore « comme dans un rêve » son expression.

Bien que les RDC doivent être pratiquées sur un certain nombre de mois, voir d’années il est intéressant de prendre conscience, connaître la conscience illimitée à travers les voyages.

Séance de sophrologie RDC 2 avec les voyages

  • Relaxation debout jambes légèrement écartées

Exercices :

  • 1) concentration sur un objet
  • 2) l’enfant qui vient de loi, lui même
  • 3) la question fondamentale pour résoudre son problème actuel
  • 4) voyage cosmique vers et dans le soleil dans tous les détails du voyage

Pause phronique de totalisation des phénomènes et du positif de la séance

Phénodescription :

(Pour plus d’information voir https://www.accord-sophro.com/lancer-lapplication-sophrologie-accord-sophro/

Et  voir la séance gratuite dans l’application https://app.accord-sophro.com voir séance thématique « confiance en soi »)

 

Arnaud a été très heureux de devenir une conscience enveloppante avec le phénomène de noème –noèse, il est devenu son propre objet de concentration et il fait le tour de lui-même, il se voit lui-même pénétrer par l’objet, il rentre en lui.

Comme toujours Arnaud est très attaché à sa ville natale, il aime retrouver le petit garçon qu’il était .Il lui a apporté encore plus d’affection, des caresses et des sourires comme il sait en avoir et en donné.

Arnaud s’est contenté  vers le soleil cosmique pour seulement s’allonger comme un lézard au soleil. C’est tout.

Il était censé prendre les énergies  bienfaisantes, toutes les valences énergétiques  des flux positifs et de la chaleur, mais il n’a pas ressenti tout cela.

Il est juste revenu pour retrouver son corps physique qui attirait sa conscience, car le corps physique est indissolublement lié à la conscience.

  • Arnaud : « C’est tout nouveau pour moi tout ça, c’est une bonne chose. J’ai beaucoup apprécié chaque séance et celle-ci aussi ».

 

Le lundi 8 février 

Arnaud venait de sortir de sa sieste lorsque je suis rentrée dans sa chambre. Je ne le dérange jamais s’il dort.   S’il fait la sieste par respect je le laisse dormir et à pour cette raison  il a déjà raté deux séances en décembre. Le sommeil est sacré, on ne réveille pas une personne s’il n’y a pas d’urgence. Le rythme cardiaque peut s’emballer et causer du tort à la personne.

Séance de sophrologie : Séries d’exercices tirés de la RDC I

  • Relaxation
  • 1) objet de concentration
  • 2) l’enfant qui vient de loin
  • 3) la question fondamental sur le problème actuel à résoudre
  • 4) Voyage cosmique

Pause phronique d’intégration

Phénodescription

Arnaud a apprécié de vivre les exercices.

 

Le mercredi 17 février 

 

Je suis passée le mardi 16  pour lui donner un Geste signal à chercher pour la semaine prochaine avec la main ou le pied. Toutes les explications ont été apportées sur la raison et les bienfaits de ce geste signal.

  • Comment le pratiquer ?
  • Un geste qui se pratique discrètement avec la main, les doigts ou les pieds, les orteils.
  • A quoi sert-il ? et son importance ?

Le geste signal sert toute la vie et même s’il disparait un jour, il suffit d’en adopter un autre.

 

Sophrologie : Le Geste Signal

(Pour plus d’information voir https://www.accord-sophro.com/lancer-lapplication-sophrologie-accord-sophro/

Et  voir la séance gratuite dans l’application https://app.accord-sophro.com thématique stress, geste déstressant)

 

Technique Sophro du geste signal utilisé dans :

  • Une situation anxiogène et l’application de ce geste signal.

La situation de Arnaud :

  • « C’est l’époque où je soignais ma maladie et que je vomissais beaucoup ».
  • j’ai utilisé mon geste signal pour résister et poursuivre mon traitement, ça m’a donné la force ».
  • c’est nouveau pour moi de pouvoir palier à une situation angoissante par un simple geste qui calme rapidement.

Mercredi 9 mars

J’ai pris les 3 qui sont bien physiquement pour former un groupe. Tout le monde participe à la prise de  conscience de sa corporalité avec la relaxation dynamique….