homme tuberculose

Vous trouverez ci-dessous le témoignage de la sophrologue Georgie NOBOUR qui a suivi à l’hôpital régional Georges RAWIRI à Lambarene des personnes atteintes de tuberculose multirésistante ; c’est une tuberculose mal soignée ce qui fait que les antibiotiques ne sont plus suffisants.

La résistance aux antibiotiques est une des plus graves menaces de la santé mondiale d’après l’organisation mondiale de la santé OMS.

Quatre personnes jugées par les médecins condamnés, ont été sélectionnées pour un suivi à l’aide de la sophrologie. Ce jour ces quatre personnes ont été guéries de la tuberculose. Les autres personnes qui n’ont pas fait partie de ce programme sont décédés. Ci-dessous un extrait d’une des personne qui a été suivi, seul le prénom a été changé par soucis d’anonymat…

N’hésitez pas à faire les séances d’initiation à la sophrologie dans l’application Accord-Sophro pour en savoir plus sur le déroulement et le contenu des séances

Vincent

19 ans

Né le 17 mai 1996

Habite à Lambaréné

Personne à contacter : sa mère

Le 20 octobre 2015

La mère de Vincent est une ancienne malade de la tuberculose. je ne sais pas qui d’entre eux a contaminé les autres car en plus de Vincent, une de ses sœurs est TBMR (tuberculose multirésistante) à la maison.

Sa mère a promis de passer le voir 3 fois dans la semaine, le lundi, mercredi et samedi.

Mais c’est Vincent qui va faire partie de ce programme de 4 sélectionnés avec le CERMEL.

Vincent est malade depuis 2012. il était élève en primaire, se préparant pour le CEP et l’entrée en 6ème car il rêvait d’être technicien dans un domaine qu’il aime.

Mais il avoue tout de même qu’il ne sent pas intéressé par l’école, peut-être à cause des fautes d’orthographe trop nombreuses pour lui.

J’ai énuméré un nombre de métiers qu’il aurait entre autre exercé,  après avoir éliminé certains, il était plus intéressé par être chauffeur de bus, transport en commun si c’était possible.

Je l’ai motivé par des encouragements afin qu’il poursuive son désir car il pouvait atteindre son objectif en apprenant le code de la route et apprendre à conduire afin d’obtenir un permis en transport en commun.

Pendant notre entretien, Vincent toussait légèrement.

Son hospitalisation : Vincent vit bien son séjour dans le service « MALADIES TROPICALES ».

Il parait en meilleur forme que les 3 autres. Pas de constat d’une maigreur affichée, pas de perfusion.

Son feed-back :

Vincent dit qu’il est content d’avoir eu cet entretien pour ce premier contact.

Il dit « ça soulage ».

il y a déjà une participation active pour sa guérison, il sera acteur dans sa guérison lui-même. Il doit rester 4 mois au CHRGR.

 

mardi 27 octobre 2015

Séance en fin d’après-midi

Sophrologie :  SBV (sophronisation de base vivantielle : vous pouvez trouver cette séance dans l’application Accord-sophro)

  • Relaxation globale (corps et esprit)

Vincent a appris la détente globale simplement avec la relaxation de chaque partie de son corps ; on a commencé par la tête et terminé par les orteils.

Il pleuvait trop ce jour, cela ne m’a pas permis de lui apprendre déjà à faire venir des images sur son écran mental.

Phénodescription orale :

Vincent  a apprécié ce moment de détente.

Il a signalé les bienfaits et le désir de poursuivre ;

Vincent regarde la télé avec Harly en se plaçant dans le couloir sur une chaise, c’est un amateur de football et ce partage est encore un bon moment pour lui, mais toujours avec le port du masque.

Le mardi 03 novembre 2015

11h15

Vincent a eu la visite de s mère lundi, et c’est pour lui une joie. Ça l’est d’autant plus qu’elle lui mitonne un bon petit plat qui lui régale les papilles. Ce plat appétissant à l’entendre parler fut du poisson braisé très bien agrémenté servi avec du riz blanc.

Il aurait aimé être avec les autres de sa famille afin de partager un repas en famille mais il s’en tient à son traitement et à sa motivation première qui est de guérir pour vite les retrouver.

J’ai demandé  à sa mère de filmer les autres et les lui montrer à sa prochaine visite.

Sophrologie : SBV avec images

  • Relaxation (Vincent se détend très vite)

Phénodescription :

Les images

Vincent est parti sur une île de l’Océan Pacifique où la mer est d’un bleu émeraude, le sable tout blanc. Une île bordée de cocotiers avec des oiseaux marins tournoyant dans le ciel, certains volaient au-dessous de sa tête.

Question : As-tu profité pour plonger et nager ?

Réponse : Non, je ne sais nager et j’aimerai savoir nager.

Ce souhait devient un projet dès maintenant, une raison de plus de guérir   de cette maladie.

Vincent aime son image, il veut toujours que ce soit celle- ci qui l’habite comme un rêve qui deviendra réalité. «  keep your dream , it’s coming true.»

Le mardi 10 novembre 2015

Vincent a bon appétit, il aime manger. il apprécie particulièrement le poisson frit et le riz rouge que sa mère lui a apporté ce dimanche. Le riz rouge est peut être préparée avec la tomate concentrée.

C’est un fan de foot, et il a suivi un match avec Harly  et ce fut son équipe « le Barça » qui jouait, elle a remporté le match avec score de 3 buts à zéro. en effet cette télévision leur a fait du bien à tous les 2.

Sophrologie :

Le but de la séance est d’apprendre à chacun la concentration et l’attention. On fixe un objet pour une méditation simple et pour une profonde  plus tard.

Séance de sophrologie Concentration & attention sur un objet

  • Relaxation
  • stimulation corporelle et tension douce de tout le corps.

Phénodescription : Vincent a trouvé particulier d’apprendre à faire venir un objet pour se concentrer dessus.

L’objet : un petit arbre en croissance sur le bord de la route.

Il est parti le toucher, l’enlaçant pour le serrer entre ses bras

  • « ça me fait plaisir » (c’est  comme s’il voulait avoir la force de jeune arbre qui pousse comme lui avant de devenir adulte responsable et en bonne santé).
  • Vincent s’est senti bien détendu.

Le mardi 17 novembre 2015

Je passe souvent le mardi entre 10 h et 12 h pour lui donner sa séance, mais aujourd’hui Vincent est trop fatigué, je le laisse donc se reposer.

Les infirmières et Madame Onanga  l’ISS, m’avait déjà entretenue sur l’état de Vincent.

La veille, il montrait une réaction cutanée due aux effets secondaires du traitement en cours.

Il s’agit d’un prurit sévère, des médicaments vont être administrés rapidement car le mental peut être affecté sévèrement aussi tant les démangeaisons sont insupportables. C’est une souffrance de plus pour lui. Pourra-t-il gérer  mentalement cette douleur?

Le jeudi  19 novembre 2015

Le mercredi  18/11/15 nous avons eu le staff hebdomadaire avec l’équipe soignante et le CERMEL pour les 4 malades. Le cas de Vincent a été largement exposé sur le problème cutané.

Il a reçu 2 injections en I.V le 1er jour et par la suite 1 injection.

Ce jeudi, il gratte encore beaucoup, je lui fais donc une présence immédiate par un médicament venant du cosmos qui n’est pas  dangereux, par d’interférence ni surplus de médicament dans le corps.

Ce zirtec est sous la forme bleue pour Vincent.  Cela lui permettra de reprendre ses bons roupillons car il a des insomnies depuis l’apparition du prurit

Sophrologie :

Séance S.P.I (Présence Immédiate du Zirctec, la boule bleue) de la tête aux pieds à l’inspiration.

(Vous pouvez pratiquer la séance SPI dans la thématique Sommeil de l’application accord-sophro)

Phénodescription orale :

  • Relaxation
  • présence du positif (Zirtec) dans le corps segment après segment.
  • « J’ai eu des blocage parfois, mais j’ai fini par voir mon corps bleu ».

Après la séance, Vincent grattait moins son corps.

Á revoir vendredi pour la  suite.

Le jeudi  24 novembre 2015

Vincent se douchait à mon arrivée.  Je luis propose donc de repasser le lendemain mais il a refusé.

Cette détermination m’a fait sourire.

Une fois installés à l’extérieur du bâtiment, il a tenu à me parler des bienfaits de la séance de SPI avec le Zirtec, il me demande la refaire.

Nous avions démarré la séance lorsqu’il s’est mis à tousser et je n’ai pas apprécié qu’il avale ses mucosités, j’ai interrompu la séance afin qu’il récupère son pot à crachats.

Sophrologie :

Séance SPI (positif avec le Zirtec, la boule bleue) (sophro présence immédiate)

  • Relaxation
  • Chaque partie du corps/ tension douce en rétention de l’air inspiré pendant la diffusion du Zirtec dans le corps.
  • Activation des capacités de base (Confiance en soi, Harmonie corps et esprit et Espoir)
  • Désophronisation

C’est une séance qu’il avait apprécié la semaine dernière car il avait eu un soulagement durant 3 jours.

Remarques : Ses oreilles sont couvertes de petites plaies dues au fait qu’il les gratte beaucoup jusqu’à déchirure.

Conseils : Continuer les douches fraîches qui soulagent les sensations de brulures dans le corps et sur la peau.

Le mercredi 2 décembre 2015

Vincent confirme les bienfaits de soulagements après chaque séance avec le Zirtec, sa boule bleue.

Nous allons poursuivre avec le positif avec la séance d’aujourd’hui.

Maintenant il censé maitrisé la séance comme il maîtrise la détente du corps. il sait qu’il doit pratiquer sans moi afin de bien profiter de la méthode qui  aide la conscience  à l’harmonie du corps et de l’esprit.  Il l’a  pratiqué seul.

La mémoire peut être stimulée par un souvenir positif lointain ou récent, ici la séance sur les souvenirs se fera avec 3 périodes qui divisent son âge, c’est-à-dire tous les 6 ans presque.

Sophrologie :

Sophro-Mnésie des 3 âges (chaque période 6 ans avec un souvenir agréable)

  • 1er) il était encore avec sa mère, 6 ans il reçoit un magnifique ballon de foot en cuir pour son anniversaire offert par sa mère.
  • 2ème Les retrouvailles avec sa mère sur Lambaréné et le bonheur de retrouver sa petite sœur qui était âgée de 2 ans à leur séparation, départ de sa mère le laissant avec son père.
  • 3ème, noël avec ses amis. Ils ont festoyé avec de la bonne nourriture qu’ils appréciées. ils ont bien dansé en famille et avec les amis pour ce Noel inoubliable.

Le but est de faire cette gym du cerveau afin de travailler sur la mémoire mais en plus de ramener ce souvenir  à sa conscience comme positif pour la vie.

Le 15  décembre 2015

Une semaine s’est passée sans séance mais je peux voir les résultats des traitements contre le prurit, ses oreilles se cicatrisent. Et les plaies sur ses jambes se sont refermées.

De ce fait « le touché » du corps faisant partie de la méthode sophrologique en y associant les organes des sens, les 5, je décide de commencer cette pratique avec Vincent.

Dans notre discussion Vincent évoque  de l’ennui à l’hôpital et de la fatigue qu’il ressentait. A cet effet, j’évoque la somatisation positive des séances que nous avons déjà mises en place de la chance qu’il avait de pratiquer cette méthode et qu’il fallait penser à ceux qui n’ont pas cet accompagnement.  De même le ramener à la prise de conscience sur le fait d’être en « soins isolés » le ramène à une longue hospitalisation et que le soigner en vue d’une éradication du BK chez contribuait au bien être des autres qui ne risquent pas d’être contaminés par lui. C’est ainsi que sa sœur a été contaminée et je crois que c’est la mère qui a été la première porteuse de la TB.

Je lui ai rappelé qu’il faisait partie des premières personnes de ce programme pour la 1ère fois au Gabon et que  sa sœur n’a pas eu la chance d’être sélectionnée.

Il a fini par reconnaitre  le privilège qu’il a aujourd’hui d’être dans ce programme de soins TBMR (turberculose multirésistante). Et il a souri après notre discussion.

Sophrologie :

Sophro-Perception (Les 5 sens)

Technique d’activation de la perception à partir des 5 sens.

  • Relaxation
  • Stimulations es organes des sens
  • les yeux ˃ La vue
  • Les oreilles ˃ L’ouïe
  • le nez ˃ L’odorat
  • La bouche ˃  Le goût
  • La peau    ˃ Le touché

Même si pendant la séance j’ai induit les mots afin de pratiquer cette séance, Vincent a vécu la technique selon ces souvenirs.

La Vue      ˃   Les yeux : Gazon vert brillant, fleur rouge

L’odorat   ˃   Le nez : L’odeur de mandarine, de café

L’ouïe       ˃    Les oreilles : son et/parole, bruit de marteau, chants d’oiseaux, musique d’Aron chanteur romantique français

Le goût     ˃    La bouche : Gout de  banane douce, de yaourt

Le son a été stimulé par un phronème (phonème en sophrologie) : EMOUSOTRIA qui vibre dans le corps en allant percuter les cellules.

Le touché     ˃  La peau, les mains : texture de sa chemise, de ses cheveux. Les duvets sur ses jambes, ses babouches, l’eau glacée

Le touché associé au gout : manger une pomme sauvage qui a un noyau piquant (Peut-être une Cythère ?)

Malgré les séquelles du prurit Vincent apprécie la séance.

Le mardi 29 décembre 2015

Lorsque la consigne de la surveillance quant à la prise des médicaments a été donnée, Vincent s’est mis à vomir les médicaments.

Ayant creusé sur la raison avec des questions ciblées, il apparaît qu’il qu’en avalant trop vite les médicaments une réaction nauséeuse se déclenche en lui, il n’arrive pas maîtriser ce problème.

Donc c’est la rapidité à laquelle on lui demande put être de prendre le médicament, il lui fallait un temps qu’il peut maitriser afin d’empêcher ces vomissements. Cela devient un problème majeur car les rejets des médicaments entravent sa guérison.

Il en est conscient. Il parle d’un « mal au cœur » ou écœurement, ce qui veut dire souffrance.

J’ai repris un travail de préparation sur les  capacités de Vincent. Il s’agit de programmer son besoin de travailler après avoir été formé à un métier.

A ce jour nous étions restés sur son désir d’être chauffeur en transport en commun. Aujourd’hui, il semble  être intéressé par d’autres métiers.

Les métiers : Réparateur d’appareils.

  • 1) Hi-fi, Tv
  • 2) Petits appareils ménagers (blinder, fer à repasser, robots multifonctions)
  • 3) Gros appareils ménagers : Machines à laver linge et vaisselle, Gazinière…)

Sophrologie :

Nous avant eu le temps de pratiquer la relaxation globale du corps, une stimulation corporelle qui conduit au bord du sommeil avant de révéler les capacités.

Nous n’avons pas pu finir la séance car Vincent a déclenché une quinte de toux. Il avait son pot et il a pu évacuer ses mucosités et être dégagé.

Le mardi 19 janvier 2016

C’est une agréable surprise de voir la peau de Vincent apaisée après son prurit. Il a même pris du poids. Son regard est plus vivant, ses yeux brillent. Il ne tousse presque plus.

C’est un jeune homme qui ne boit pas et qui ne fume pas. Ce sont des mises en garde quant à la maladie qui fait beaucoup de tords aux fumeurs.

Vincent est angoissé parce qu’il y a l’attente des résultats de crachats.

La pratique que je préconise aujourd’hui est un de mes outils de travail dans laquelle j’ai introduit une petite séance de relaxation. Il s’agit de l’E.F.T Libération Emotionnelle (Emotional Freedom Technique)

Elle aide à désamorcer cette angoisse rapidement en partant d’une échelle allant de 10 à 0.

On répète une phrase accompagnée de tapotage sur les méridiens de la partie supérieure du corps, cette méthode vient e la Kinésiologie plus connue.

Nous avons élaboré la phrase quant au problème qui le préoccupe, le résultat de ses crachats.

  • « Même si j’attends mes résultats d’examen, je m’aime et je m’accepte infiniment. »
  • F.T : l’exercice terminé, Vincent est arrivé à l’échelle à 0, il se sentait plus calme.

Le mercredi 27 janvier  2016

A ce jour les 4 jeunes malades ont eu les résultats de leurs examens de crachats négatifs, ils ne sont plus contaminants. Et même si les 4 mois de Vincent  lui permettent de rentrer chez lui bientôt, ce n’est pas possible à cause de sa jeune sœur qui est TBMR (turberculose multirésistante). Le protocole doit l’isoler de sa sœur afin de ne pas prendre le risque de voir tous les efforts fournis à tous les niveaux devenir caduc.

Sophrologie

S.A.P (Sophro-Acceptation- Progressive)

Nous allons programmer le déroulement du séjour supplémentaire au C.H.R.G.R.

  • Relaxation
  • Se voir seule dans l’aile gauche de Maladies tropicales
  • Visualiser le film de cet évènement en attendant de repartir guéri et tous les problèmes écartés chez lui.

Phénodescription :

Vincent se voit guéri et repart à l’école car il veut reprendre ses études laissées en suspens.

Conseils : Le temps passe vite, c’est bien d’avoir un minimum de connaissances pour son orientation professionnelle, comme discuté au début, chauffeur de transport en commun.

Le vendredi 19 janvier  2016

Depuis 2 jours l’hôpital vit à un rythme lent et sous-stress. La raison est due à la tempête qui a fait rage sur Lambaréné  et sa région, privant la ville d’eau potable et d’électricité.

Il y a beaucoup de maisons touchées et de sans –abris, la mairie mets tout en œuvre afin de soulager les habitants concernés. Le C.H.R.G.R de même a tout fait afin de tout mettre en œuvre pour fournir l’eau aux malades et de bien faire fonctionner la structure.

Nos jeunes malades depuis l’aile gauche ont vu l’arbre en face du bâtiment se déraciner, un spectacle peu commun pour eux.

Je prends donc Vincent et Émilie ensemble pour la séance. Vincent dormant toujours a déjà raté des séances et je refuse de le réveiller lorsqu’il se repose.

Sophrologie : SBV

  • Relaxation assis sur le banc à l’extérieur
  • Vivance dans un lieu connu ou imaginaire
  • capacités de base fondamentales pour une existence sereine.

Phénodescription orale :

Vincent : « Je me sens bien, je suis repartie sur l’île avec le sable blanc et la mer d’un bleu ‘émeraude. J’aime ça et je le ferai tout le temps. »

Le mercredi 09 mars   2016

Vincent forme un groupe avec ses deux compagnons, ils sont en forme pour commencer les RDC en Sophrologie.

RDC I étant la conscience phronique de la corporalité, chaque partie du corps sera pris en système après système (segment) 5 systèmes et le 6ème qui est le tout, (le corps entier dans sa globalité).

Le 5ème  portant tous les autres et avec la période d’inactivité des jeunes, il était important de stimuler ce système, les jambes particulièrement.